Print This Page

Sophie PROUST

Sophie Proust
Université de Lille 3
BP 60149
Domaine Universitaire du Pont de Bois
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex
sophie.proust@univ-lille3.fr

Sophie Proust

     
      Sophie Proust est maître de conférences en études théâtrales et chercheur au CEAC (Centre d’étude des arts contemporains) à l’université de Lille 3 où elle a créé un séminaire de recherche de Master sur la génétique du théâtre (les processus de création au théâtre). Elle est également chercheur associé au CNRS (ARIAS : Atelier de recherche sur l’intermédialité et les arts du spectacle) après avoir été chercheur associé à l’équipe d’accueil Scènes et Savoirs de l’université de Paris 8. Elle est l’auteur de La direction d'acteurs dans la mise en scène théâtrale contemporaine (L’Entretemps, 2006), préfacé par Patrice Pavis. Elle a suivi un parcours international d’assistante à la mise en scène auprès d’Yves Beaunesne, de Denis Marleau et de Matthias Langhoff et a été stagiaire à la mise en scène pour une production de Robert Wilson. Secrétaire générale francophone de la FIRT (Fédération internationale pour la recherche théâtrale) de 2008 à 2012, elle est co-responsable avec Josette Féral du groupe de travail sur les processus de création au sein de cette fédération. Ses domaines de recherche portent sur les processus de création au théâtre (répétitions, travail dramaturgique, direction d'acteurs, notation du travail théâtral, droits d’auteur…). Elle a d’ailleurs été commis comme expert judiciaire par le Tribunal de Grande Instance de Paris pour une mission liée à des questions de mise en scène de 2007 à 2009. Outre sa collaboration à un certain nombre de revues, en Europe et en Amérique du Nord, notamment Alternatives théâtrales, Théâtre/Public, Genesis, Ligeia, Europe, Théâtre S, Patch, Jeu, Western European Stages, Theatre Research International, elle contribue à l’ouvrage dirigé par Anne-Marie Gourdon, Les nouvelles formations de l’interprète : théâtre, danse, cirque, marionnettes, publié par CNRS Éditions en 2005, avec une étude sur la formation de l’interprète en Italie, où elle a vécu plusieurs années. De 2008 à 2010, elle est chercheur invité à New York par Marvin Carlson et Daniel Gerould au Martin E. Segal Theatre Center à CUNY (City University of New York). Dans ce cadre, elle assiste à New York, La Nouvelle Orléans, Los Angeles, San Francisco et Chicago aux répétitions d’un grand nombre de metteurs en scène et réalise également des entretiens (avec Elizabeth LeCompte, Judith Malina, Caden Manson et Jemma Nelson, John Collins, Richard Foreman, Richard Schechner, Tim Robbins, Peter Sellars, Robert Falls, etc.). Elle est lauréate d’une bourse Fulbright Nord-Pas de Calais pour sa recherche en 2010 sur les processus de création de metteurs américains. Son livre réalisé en collaboration avec le metteur en scène québécois, Denis Marleau (introduction et entretiens par S. Proust), paraît en octobre 2010 chez Actes Sud-Papiers dans la collection « Mettre en scène » dirigée par Béatrice Picon-Vallin. À partir de 2011, elle enseigne à l’EPSAD (École professionnelle supérieure d’art dramatique), dirigée par Stuart Seide et rattachée au Théâtre du Nord, centre dramatique national. Début 2012, paraît sous sa direction aux Éditions de L’Entretemps Mise en scène et droits d’auteur. Liberté de création scénique et respect de l’œuvre dramatique. Cette même année, elle enseigne l’histoire du théâtre et la dramaturgie au Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles et obtient une subvention de la Région Nord-Pas de Calais pour le Projet émergent « Génétique du théâtre : les processus de création. APC/Analyse des processus de création ».

 

http://www.facebook.com/SOPHIE.PROUST.THEATRE

 




Bibliographie sélective


 

Ouvrages :

  • Mise en scène et droits d’auteur. Liberté de création scénique et respect de l’oeuvre dramatique (sous la dir. de Sophie Proust), préface de Jacques Baillon, directeur du Centre national du théâtre, Montpellier, L’Entretemps, 2012, 271 p.
  • Denis Marleau, introduction et entretiens par Sophie Proust, Arles, Actes Sud Papiers, Coll. Mettre en scène, 2010, 86 p.
  • La direction d’acteurs dans la mise en scène théâtrale contemporaine, préface de Patrice Pavis, Vic la Gardiole, L’Entretemps, 2006, 543 p.


Articles dans ouvrages collectifs :

  • « Direction d’acteurs », nouvelle entrée, in Michel Corvin, Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde, Bordas, 2008, p. 438-439.

  • « Patrice Pavis », nouvelle entrée, in Michel Corvin, Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde, Bordas, 2008, p. 1044-1045.

  • « Philippe Caubère », notice revue et augmentée, in Michel Corvin, Dictionnaire encyclopédique du théâtre à travers le monde, Bordas, 2008, p. 264-265.

  • RÉGY Claude, PROUST Sophie, Entretien, « Il n’y a pas de règles », in Marie-Madeleine Mervant-Roux (Études et témoignages réunis et présentés par), Claude Régy, Paris, CNRS Éditions, Les voies de la création théâtrale (Arts du spectacle), 2008, DVD-rom « Le théâtre de Claude Régy ».

  • « Troupes et compagnies professionnelles en France. Eléments d’histoire », in Philippe Henry (sous la dir. de), Arts vivants en France : trop de compagnies ?, Paris, Editions l'Espace d'un instant, en partenariat avec le Synavi, 2007, p. 49-61.

  • « La formation théâtrale de l’interprète en Italie. L’être en scène : "Apprendre à marcher avant de marcher en montagne" », in Gourdon, Anne-Marie (sous la dir. de), Les nouvelles formations de l’interprète : théâtre, danse, cirque, marionnettes, Paris, CNRS Éditions, 2005, p. 72-92.

  • « "Faire son miel". Répéter avec Georges Lavaudant », Entretien avec Philippe Morier-Genoud, p. 335-340, in Georges Banu, Les Répétitions. De Stanislavski à aujourd’hui, Arles, Actes Sud, Alternatives théâtrales, Académie Expérimentale du théâtre (Le temps du théâtre), 2005 [réédition revue et augmentée de Les répétitions : un siècle de mise en scène, de Stanislavski à Bob Wilson, Alternatives théâtrales, Bruxelles, décembre 1996/janvier 1997, n° 52-53-54, p. 150-151].


Articles, études, entretiens dans revues spécialisées :

  • « Dans cette chair du théâtre », Entretien avec Stéphane Metge, et coordination et rédaction d’autres textes : « Patrice Chéreau, un metteur en scène directeur d’acteurs » ; « Filmer Chéreau, metteur en scène au travail », Fiche pédagogique Une Autre Solitude de Stéphane Metge, document édité par le Centre national du cinéma et le Centre national du théâtre, avec le concours de la Délégation au développement et aux affaires internationales du Ministère de la Culture et de la Communication, Paris, 2009, 39 p.

  • « La Douleur de Marguerite Duras, mise en scène par Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang », Alternatives théâtrales, « Poétique et politique », janvier 2009, 96 p., p. 23-25.

  • « "Impitoyable" rigueur », Carneum, Dieu comme patient, Ainsi parlait Isidore Ducasse [Rédacteur en chef : Jean-Pierre Han. Autour de Matthias Langhoff], [Caen, Comédie de Caen-Centre dramatique national de Normandie, octobre 2008], n° 6, 31 p., p. 9-11.

  • « Written documents of the Assistant Director: A Record of Remaking » [« Les écrits de l’assistant à la mise en scène : une mémoire du refaire »], trad. par Mirabelle Kirkland et Roland Perron, Cambridge University Press, Theatre Research International, 2008, volume 33, issue 03, pp. 289-306.

  • « Compte rendu » de Marie-Madeleine Mervant-Roux, Figurations du spectateur : une réflexion par l’image sur le théâtre et sur sa théorie, Théâtre S, « L’invitation au théâtre », 1er sem. 2007, n° 25, p. 148-150.

  • « Diriger en fonction de la lumière ? », extrait de La direction d'acteurs dans la mise en scène théâtrale contemporaine, Théâtre/Public, « Faire la lumière », Gennevilliers, 2007, n° 185, p. 37-38, et photos de Wings on Rock, spectacle de Robert Wilson p. 64-65.

  • « Corps et provocations : héritage des futuristes aujourd’hui », Ligeia (revue dirigée par Giovanni Lista), « Dossier : Futurisme », Paris, 2007, n° 69-72, p. 225-234.

  • « Direction d'acteurs et improvisations des interprètes », Théâtre S, « Improviser », Saint-Brieuc, Presses universitaires de Rennes, 2e sem. 2006, n° 24, p. 54-62.

  • « Genèses théâtrales. Bibliographie », établie en collaboration avec Marie-Madeleine Mervant-Roux, Genesis n° 26, Genèses théâtrales, sous la dir. d’Almuth Grésillon et Nathalie Léger, Paris, Jean-Michel Place, 2006, p. 177-188.

  • « L’approche génétique du théâtre au sein des Voies de la création théâtrale », Genesis, sous la dir. d’Almuth Grésillon et de Nathalie Léger, Paris, Jean-Michel Place, 2006, n° 26, p. 125-127.

  • « Langhoff / Stehlé, cru 1941 : art et amitié à tire d’aile », Alternatives théâtrales, Les liaisons singulières : le metteur en scène et son acteur (dossier coordonné par Georges Banu), n° 88, 2e trim. 2006, p. 69-71.

  • « Compte rendu » de Odette Aslan, L’Acteur au XXe siècle : éthique et technique, Vic-la-Gardiole, L’Entretemps, 2005 (2e éd.), 490 p., Théâtre S, 1er sem. 2006, n° 23, 171 p., p. 147-149.

  • « Conflit de monteurs ? », Entretien avec Roger Planchon, Europe, Michel Vinaver, 84e année, Avril 2006, n° 924, 380 p., p. 188-199.

  • « Denis Marleau : « "Avec la technologie, le théâtre reste un art de la convocation" », rencontre animée par Sophie Proust, CECN (Centre des Écritures contemporaines et numériques), septembre-décembre 2004, n° 1, 62 p., p. 26-28 (www.cecn.com).

  • « Le corps du metteur en scène », Déméter, revue électronique du Centre d’Étude des arts contemporains de Lille 3. bulletin n° 3 (septembre 2004): www.univ-lille3.fr/revues/demeter/corps/proust.pdf

  • « Philippe Caubère : Molière for ever », trad. par Marvin Carlson in Western European Stages, special issue: Theatre in France (numéro spécial : Le théâtre en France), New

  • York, The Graduate Center of the City University of New York, hiver 2003, vol. 15, n° 1, 108 p., p. 49-54.

  • « The theatre at Nice » (« Le théâtre à Nice »), idem, p. 61-66.

  • « Le ventre des répétitions », Alternatives théâtrales (Denis Marleau. Modernité de Maeterlinck), juillet 2002, n° 73-74, 112 p., p. 46-51.

  • « France and Eurotheatre » (« La France et l’Eurothéâtre »), trad. par Marvin Carlson, Western European Stages, special issue: Eurotheatre (numéro spécial : l’Eurothéâtre), New York, The Graduate Center of the City University of New York, hiver 2002, vol. 14, n° 1, 80 p., p. 17-21.

  • « 2001, What Space for the French Theatrical Odyssey? » (« 2001, quel espace pour l’odyssée théâtrale française ? »), trad. par Marvin Carlson, Western European Stages, New York, The Graduate Center of The City University of New York, winter 2001, vol. 13, n° 1, 170 p., p. 61-68.

  • « La direction d'acteurs », Degrés, La théâtrologie : questions de méthodes, numéro composé par Patrice Pavis, vingt-neuvième année, n° 107-108, automne-hiver 2001, i, 17 pages.

  • « Made in Europe » [Festival d’Avignon 2000], Cultures en mouvement, Juillet-Août 2000, n° 29, p. 11.

  • « Avignon 99 : le politique et l’intime », Cultures en mouvement, Juillet-Août 1999, n° 19, p. 9.

  • « Du drehst ab », in Parade au Tertre Ein deutsch-französisches Sommer-Schauspiel, Universitätsverlag Rasch Osnabrück 1998.

  • « Une saison qui fait front ? » [Festival d’Avignon 1998], Cultures en mouvement, Août-Septembre 1998, n° 10, p. 26-27.

  • Entretien avec Stéphane Braunschweig pour la revue américaine Western European Stages, mai 1997.

  • « Philippe Caubère », notice pour la nouvelle édition du Dictionnaire encyclopédique du théâtre de Michel Corvin, Bordas, novembre 1995.


Traduction :

  • Batailles, de Roberto Recchioni et Leomacs, traduction de l’italien par Sophie Proust, EP Éditions, février 2009.


Page précédente : Véronique PERRUCHON
Page suivante : Géraldine SFEZ