Print This Page

Christian HAUER

Université de Lille 3
BP 60149
Domaine Universitaire du Pont de Bois
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex
christian.hauer@univ-lille3.fr

 

     Christian Hauer est Professeur à l’Université de Lille 3. Il a été directeur de l’UFR Arts et Culture de juillet 2003 à janvier 2006 ainsi que premier vice-président et vice-président du Conseil d’Administration de l’Université de Lille 3 de janvier 2006 à mai 2012. Il est actuellement directeur du Centre d'Etude des Arts Contemporains.



Domaines de spécialisation :

- Narratologie musicale ; narratologie et les arts
- Herméneutique et sémiotique de la musique
- Sciences cognitives musicales
- Arnold Schoenberg


Bibliographie sélective :

- Daniel Charles, Entendre le monde sonner, écrits réunis, présentés et annotés par Christine Esclapez et Christian Hauer, Les Éditions Chemin de Ronde, 2017, à paraître.
- « Éléments d’une sémiotique de la narrativité musicale », Recherches sémiotiques / Semiotic Inquiry, Association canadienne de sémiotique / Canadian Semiotic Association, numéro spécial « Musique et sémiotique », Vol. 36 No 3 & Vol. 37, Nos 1-2, 2016/2017, à paraître.
- « La fonction du geste dans l’expérience artistique partagée : l’intersubjectivité comme intercorporéité », in Véronique Alexandre Journeau (éd.), Penser l’art du geste en résonance entre les arts et les cultures, Paris, L’Harmattan, 2017, p. 17-35.
- Traité informel d’herméneutique musicale. Pourquoi Schoenberg est devenu Schoenberg, Paris, Éditions des Archives Contemporaines, 2016.
- « The contribution of musical narratology to contemporary narratology : On Monika Fludernik’s concept of “experientiality” », in J. Pier (éd.), Emerging Vectors of Narratology : Toward Consolidation or Diversification ?, Amsterdam International Electronic Journal for Cultural Narratology, No 7-8 (Autumn 2012-Autumn 2014), 2016, URL : http://cf.hum.uva.nl/narratology/issue/7/a12_Christian_Hauer.html.
- « Une approche cognitive de la narrativité musicale », Cahiers de narratologie, « Le récit comme acte cognitif », No 28, 2015, URL : http://narratologie.revues.org/7194.
- « Le narrateur en musique comme lieu du sens », in C. Esclapez (éd.), Ontologies de la création en musique. Des lieux du sens en musique, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 97-122.
- « Le timbre orchestral retrouvé chez Schoenberg », Analyse Musicale, No 72, 2013, p. 91-98.
- Bernard Vecchione et Christian Hauer (éds.), Le sens langagier du musical. “Semiosis” et “hermeneia”, Paris, L'Harmattan, 2009.
- « L'herméneutique comme expérience universelle et science du langage musical. — De Schleiermacher à Hjelmslev, via Ricœur », in B. Vecchione et C. Hauer (éds.), Le sens langagier du musical. “Semiosis” et “hermeneia”, Paris, L'Harmattan, 2009, p. 235-249.
- « Une herméneutique de la création et de la réception musicales », in M. Grabócz (éd.), Sens et signification en musique, Hermann Éditeurs, 2007, p. 123-132.
- « Pourquoi l'herméneutique ? — Les lieux originels du sens », in E. Tarasti (éd.), Music and the Arts, Acta Semiotica Fennica, 2006.
- « Du sens, ou rien », Filigrane, No 1, 2005, p. 101-113.
- « De la métaphore en musique, — ou du sens », in M. Solomos et F. Paris (éds.), La Métaphore lumineuse, Paris, L’Harmattan, 2003.
- « Écrire pour composer : le Traité d'harmonie de Schoenberg », Cahiers Thématiques de l'École d'Architecture de Lille, No 3, « Arts, architecture, langage », 2003, p. 161-169.
- « Au-delà de l'utopie, se comprendre… (Autour d'une herméneutique musicale) », in D. Pistone (éd.), Imaginaire et utopies du XXIe siècle, Éditions Klincksieck, 2003.
- « Hermeneutics of Musical Creation : Schoenberg's String Quartet No. 2 Opus 10 », in E. Tarasti (éd.), Musical Semiotics Revisited, Acta Semiotica Fennica XV, Approaches to Musical Semiotics 4, Studia Musicologica Universitatis Helsingiensis IX, Helsinki, 2003, p. 520-530.
- « La Main heureuse, — musique, couleurs, texte : la difficile quête de l'Entrückung », in J. Caullier (éd.), « C'est ainsi que l'on crée »… À propos de ‘La Main heureuse’ d'Arnold Schoenberg, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2003, p. 33-63.
- « Écriture du livret comme écriture de soi : le cas Schönberg », in G. Zaragoza (éd.), Le Livret d'Opéra, Ivry-sur-Seine, Phénix Éditions, 2002, p. 505-515.
- « "Paroles" à l'œuvre par l'œuvre musicale », in J. Viret (éd.), Approches Herméneutiques de la Musique, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2001, p. 110-122.
- « Enjeux et méthodes d'une herméneutique musicale. Un fragment des Fragmente-Stille de Nono. La fugue BWV 881 de Bach », in M. Grabócz (éd.), Méthodes Nouvelles, Musiques Nouvelles. Musicologie et Création, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 1999, p. 209-220.
- Daniel Charles, Musiques nomades, écrits réunis, présentés et annotés par Christian Hauer, Paris, Éditions Kimé, 1998.
- « Pour une extension de la ‘signification musicale’ : une herméneutique de la création et de la réception », in G. Stefani, E. Tarasti et L. Marconi (éds.), Musical Signification, Between Rhetoric and Pragmatics, Bologne, CLUEB, 1998, p. 137-147.
- « De la tonalité à la ‘série miraculeuse’ : espaces musicaux, ou : de l'identité narrative de Schönberg », in J.-M. Chouvel et M. Solomos (éds.), L'Espace : Musique – Philosophie. Paris, L'Harmattan, 1998, p. 253-263.
- « Le dernier Schönberg (1946-1951) : le temps de l'accomplissement »,  in H. Dufourt et J.-M. Fauquet (éds.), La Musique depuis 1945. Matériau, Esthétique et Perception, Liège, Mardaga, 1996, p. 227-244.

 

*  *  *

 


Page précédente : Philippe GUISGAND
Page suivante : Joséphine JIBOKJI