Philippe Guisgand
Université de Lille 3
BP 60149
Domaine Universitaire du Pont de Bois
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex
philippe.guisgand@univ-lille3.fr


    

     Philippe Guisgand est professeur des universités en danse et chercheur au Centre d’Etude des Arts Contemporains de Lille (UDL3/CEAC). Il enseigne également l’analyse chorégraphique et l’esthétique de la danse au Département Musique et Danse de l’Université de Lille 3 où il a créé et dirige une licence et un master en danse. Il est également membre fondateur de l’Association des Chercheurs en Danse.
Il est spécialiste de l’œuvre d’Anne Teresa de Keersmaeker à qui il a consacré sa thèse de doctorat en Esthétique des arts et deux livres ainsi que de nombreux articles et communications (sur De Keersmaeker mais aussi Edouard Lock, Jérôme Bel, Johanne Saunier, Wim Vandekeybus ou Saburo Teshigawara…). Ses autres axes de recherche le portent à dialoguer avec les autres disciplines à propos des œuvres, à mettre en œuvre une démarche d’analyse des pratiques chorégraphiques, à travailler les rapports entre la danse et ses discours de réception. Il aime à mêler son travail de recherche aux démarches de création de chorégraphes (Marion Ballester, Rosalind Crisp, Laurent Pichaud, Farid Berki) et de plasticiennes (Béatrice Balcou, Mylène Benoît).

 

http://perso.univ-lille3.fr/~pguisgand/

 

 

 

Publications principales :


« Les ateliers du spectateur, fabriques du sensible », Quaderni n° 83, février 2012.

« Demandes et adresses : danse et musique chez Anne Teresa De Keersmaeker » in Stephanie Schroedter (ed.), Zwischen Hören und Sehen, Würzburg, Koenigshausen & Neumann, 2012, 425-437.

« A propos de la notion d’état de corps » in Josette Féral (ed.), Pratiques performatives. Body Remix, Montréal / Rennes, Presses de l’Université du Québec / Presses universitaires de Rennes, 2012, 223-239.

« Body Remix, un corps hybride » in Alexandra Poulain (ed.), Passions du corps dans les dramaturgies contemporaines, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2011, 107-119.

« Le neutre comme genre, une vision de l’espace chez De Keersmaeker », in Agathe Torti & Jean-Pierre Simard (eds.), Les rythmes du corps dans l’espace spectaculaire et textuel 2 : Arts ouverts, Paris, Le Manuscrit, 2011, 43-53.

« Des corps contre les mots. A propos de Quartett d'Heiner Müller par Rosas et TG Stan (1999) », Etudes théâtrales (Louvain-la-Neuve) n°47/48, 2020, 152-157.

« Danse et transmédialité : 7 éclats », Degrés (Bruxelles) n° 141, printemps 2010.

« De Keersmaeker : la emoción de la estructura », Cairon (Madrid) n° 12, 2009, 97-106 (publication bilingue espagnol/anglais).

« Johanne Saunier, Mathilde Monnier : Transmettre/Transformer », Alternatives théâtrales (Bruxelles) n° 98, 2° trimestre 2008, 37-39.

Anne Teresa De Keersmaeker, Palermo, L’Epos, coll. “Dance forward/Dance for words, 2008.

Anne Teresa De Keersmaeker ou les fils d’un entrelacs sans fin, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2008.



-> CV détaillé de Philippe GUISGAND
-> English page