Production / Exposition / Transmission des œuvres d’art
Thématique coordonnée par Véronique Goudinoux & Véronique Perruchon

Déjà présent dans le précédent quinquennal (voir bilan p. 16-17), l’axe « Exposition », devenu la thématique « Production / Exposition / Transmission des œuvres d’art », regroupe des recherches pratiques et théoriques sur :
-    les formes actuelles de l’exposition des œuvres d’art contemporaines (œuvres plastiques mais aussi sonores, fixes ou animées) ;
-    les modalités variées de la production des œuvres d’art contemporaines dans l’espace public ;
-    l’œuvre, essentiellement éphémère, et sa transmission : modalités, réalités et enjeux ; la place du « passeur » et le statut de l’œuvre éphémère dans le temps.

Inscrite dans un partenariat avec des institutions artistiques extra universitaires (musées, centres d’art, scènes nationales, CCN, CDN), cette thématique se construit à travers l’analyse critique des dispositifs de présentation et de diffusion des œuvres et l’étude des postures curatoriales et des processus artistiques qui s’y développent. Elle se nourrit également par la conception d’expositions et par l’expérimentation pratique de dispositifs d’exposition singuliers. Suite à la nouvelle orientation envisagée du parcours « Pôle Exposition / Production » dans le cadre du master, cette thématique s’oriente actuellement également à la fois vers l’étude des œuvres produites dans l’espace public (hors musées et centres d’art) dans le cadre de commandes publiques, mais aussi, de manière prospective, vers la production de ce type même d’œuvres (voir par exemple la commande en cours à l’artiste Emilio Lopez-Menchero pour le quartier Belencontre, Tourcoing).

Unique en son genre dans le paysage universitaire français, cette recherche, qui porte sur la production des œuvres d’art dans l’espace public, est effectuée en collaboration avec la Fondation de France (programme « Nouveaux Commanditaires ») et interroge les modalités propres de production des œuvres, l’intégration au contexte urbain, le lien avec les commanditaires et les « usagers », les dispositions relatives à la conservation des œuvres, etc. Enfin, du point de vue de la transmission, il est essentiellement question d’interroger celle de l’œuvre éphémère, aussi bien dans sa phase de « reproduction » et dans celle de la constitution d’un répertoire, que du point de vue de la transmission de l’œuvre à travers l’expérience du spectateur, qui devient centrale.
Cette thématique bénéficie d’un espace d’exposition propre, la Galerie Commune (Tourcoing), à la fois outil d’application pour les projets relatifs à l’exposition mais aussi espace de recherche ouvert à toutes les composantes du CEAC (projets curatoriaux, projets artistiques).